Est-ce un métier,sérieux,reconnu?

Depuis 2003, il faut un agrément préfectoral pour exercer.

Plus récemment, un nouvel Organisme très Strict ,le CNAPS- délivre de nouveaux agréments,et peut être saisie en cas de conflit, voila pourquoi un cabinet ne peut accepter que des MISSIONS LEGALES , LEGITIMES,MORALES

« wikipédia

Ainsi le contrôle des enquêteurs de droit privé s’articule, aujourd’hui, autour de cinq autorités publiques :

  • le C.N.A.P.S. service de police administrative chargé de délivrer, pour le compte de l’État, les agréments, les autorisations, de procéder à des contrôles y compris dans les locaux, de créer une déontologie et d’en sanctionner les manquements;
  • le Préfet qui conserve la faculté de fermer une agence en cas d’atteinte à l’ordre public (commission d’un délit par un détective privé par exemple)
  • les commissaires de la Police Nationale et les officiers de la Gendarmerie Nationale qui disposent de pouvoirs spécifique pour surveiller les agences de recherches privées pour le compte de l’autorité administrative;
  • la CNIL qui veille au respect, par les agences de recherches privées, de la loi informatique et libertés et qui est déjà intervenue dans plusieurs offices
  • le défenseur des droits qui reprend les attributions de l’ancienne C.N.D.S. «